Virée interlude dans le Sud-Est Parisien

Espace Club au salon du CC
Espace Club au salon du CC

La finalité de cette petite balade était pour les équipages qui se trouvaient au Salon du Camping-car du Bourget de rejoindre en une semaine le lieu-dit du « Ménillot » ou devait siéger l’assemblée générale de notre club.

Certains volontaires furent chargés, par notre président, de réaliser le compte-rendu de ces journées.

Lundi 5 (Equipage MILLERET)

 

            Après une nuit calme, c'est un ciel gris et légèrement pluvieux que nous allons visiter une "cressonnière" ou plus exactement  "une cressiculture". Nous suivons le déroulement de cette culture qui fonctionne grâce a ses  sources d'eau à 12° C, assez nombreuses dans cette vallée. De sa  production a son conditionnement, nous saurons tout sur ce crucifère !!!! Après une dégustation d'apéro blanc et rouge à base de cresson, c'est avec  deux bottes de ce beau légume que nous regagnons nos CC.

            Un rapide déjeuner et nous irons à Nemours pour les desserts, visiter la  chocolaterie "Deslis", découvrant ainsi toute  la gamme et la fabrication du chocolat. Après-midi très instructive et studieuse, qui sera récompensée par une abondante dégustation "pour certains" et des achats " non moins conséquents" pour d'autres ..... Charmante journée, nous rejoignons notre bivouac !!!!

Mardi 6 (Equipage DEMANGE)

                                             

La matinée commença par la visite du musée de l’aviation de la Ferté-Allais .

Ce musée est la propriété privée  de l’amicale Jean-Baptiste Salis propriétaire des lieux.  Le hangar abrite  environ 80 appareils de différentes  époques  depuis la naissance de l’aviation. Nous avons pu admirer les ancêtres de nos avions actuels que l’on appelait  des aéroplanes  et entendre les exploits de leurs pilotes  narrés par un guide passionné et féru dans l’histoire de l’aviation, de Blériot  à la patrouille de France ,sans oublier les prouesses des pilotes au cours des deux grandes guerres.

Et en plus l’humour de notre accompagnateur nous fit oublier largement le ciel gris

En résumé, très belle et instructive matinée.

 

Prochain rendez-vous à 16h pour la visite du château de  Vaux le Vicomte

Ce magnifique château  dans son écrin de verdure est le reflet de la vie dorée de cette époque royale.  Grâce à ses pièces  toujours garnies de leurs meubles, de leurs  tentures et de leurs lustres et surtout à la mise en scène très réussie retraçant la vie des  nobles nous nous sommes crus quelques instants quelques siècles en arrière.

La vue depuis le dôme nous paie largement de l’effort fourni pour arriver au sommet ;

Quelle vue splendide sur les superbes jardins dessinés par « Le Nôtre » et pour ne rien gâcher de cette visite, le soleil était de la partie  à croire que  Louis XIV veillait sur nous.

            Nous sommes invités à rejoindre Bray Sur Seine pour notre étape de nuit.

Mercredi 7 (Equipage GAILHARD)

 

Départ de Bray sur seine avec 2 nouveaux membres (Liliane et Guy), en direction de 3 (Troyes). Voila qui me motive pour me mettre en 4 et raconter cette journée.

Une guide très technique nous est présentée à Troyes, plaine en forme de bouchon de champagne ou l’on battait monnaie et qui nous à invité à mettre en éveil nos 3 Sens que sont l’ouïe, la vue et l’odorat, tout en traversant un joli jardin en en pente. Elle évoque les loisirs (théâtre), les activités (bonneterie, jersey). Puis c’est l’art sacré dans l’église Ste Madeleine de style ogival avec son magnifique jubé (d’un seul bloc) qui nous laisse septique et interrogateur.

D’OUEST (activités humaines) en EST (activité sacrées), nous admirons les vitraux aux couleurs prises dans la masse. En sortant, moment d’émotion avec le jardin des innocents. C’est ensuite la « Ruelle des Chats » (les toutous sont restés dans les CC), puis une succession de rues, ruelles et cours intérieures (le silence pour le Lion Noir)et nous voici acteurs du temps de Molière (dans la cour du Potron Minet).

A en croire notre guide, le chiffre 3 se retrouve partout dans cette architecture.

Poursuivons avec la « Maison du Boulanger »,  une cour abritée par des bananiers et nous voici pour finir devant la Maison du Chrétien de Troyes (1er romancier Européen).

Merci Madame, nous rejoignons nos CC pour satisfaire un 4 sens…. Le gout de notre repas de midi !

 

L’après midi la puissance de nos chevaux nous conduit à SEMOINE où nous attends un collectionneur de Motos-Cycles de 1870 à 1970.

Encore beaucoup de chiffres en pistons, cylindres, soupapes, roues, etc. Et modèles comme rétropédalage, moto du curé, La SAROELA à 1 seul cylindre qui en 1934 allait à 231 km/h sans oublier la TERROT 750 cm3 bien au chaud dans la paille etc. etc. Puis des vélos de toutes sortes avec éclairage à carbure et même une carriole à chèvres ;*La visite se termine dans le hangar ou de nombreux modèles attendent leur rénovation. Au cours de cette visite passionnante qui n’a pas revécu avec un peu de nostalgie les petites escapades sur 2 roues cheveux ou robes au vent….dans l’insouciance de ses 20 ans ?

Merci à ce collectionneur, merci à Michel et à Edith pour les petits tours en JEEP. Merci à nouveau à Michel pour le super apéro offert et à Liliane et Guy pour les dragées. Merci enfin à Mr le Maire de Semoine qui nous à honoré de sa présence. Mais ce n’est pas terminé !...Les chiffres et les lettres continuent avec 2 bouteilles de gaz récalcitrantes et 16 joyeux fêtards dans le CC de Lucienne et Jean Claude pour solliciter le dernier sens de la journée : Le toucher…entassés dans un GLOBEBUS de moins de 6 mètres…épaules contre épaules…ou même plus si affinités… !

Jeudi 8 (Equipage PICORNOT-LAPORTE)

 

6h30 : premier rendez-vous pour certains, pour constater « l’état des troupes ».

7h : livraison du pain par Michel et Dédé avec des croissants offerts par le club.

8h : départ pour Colombe-la-Fosse

 

10h30 : visite d’une cave de champagne de l’Aube « Viot et Fils ». 

Un peu de technique :

* récoltant manipulant (récolte manuelle).

* pour l’appellation « champagne » -

* 26 ha 66 produisent 4000 kilolitres -

* pressage automatique (avec 4 presses successives)

* 10 cuves inox - température à surveiller entre 17,3 et 21,7

* pour 60 ha il faut ajouter 90 kilos de sucre  pour 1 degré à rattraper

* mise en bouteille - il faut 15 mois de vieillissement -

* 200 ha pour 1 hectolitre

 

12h : départ pour Soulaines et repas en route.

14h : visite du Centre d’Enfouissement des Déchets Radio Actifs « ANDRA à Soulaine d’Huy »Huy »

. Carte d’identité obligatoire.

Dans un premier temps, la visite se fait à l’intérieur des locaux.

Explications :

Les déchets radioactifs sont des matières radioactives ne pouvant être réutilisées ou retraitées et qui doivent être gérées de manière spécifique.

Il s’agit par exemple, de déchets issus du retraitement du combustible usé des centrales nucléaires, de béton, plastique, ferraille ou gravats provenant du démantèlement d’installations nucléaires ou encore d’objets contaminés liés à leur maintenance et à leur fonctionnement.

Pour protéger l’homme et l’environnement contre les dangers aussi longtemps qu’ils perdurent, la France a, comme d’autres pays, fait le choix de stocker les déchets radioactifs dans des installations industrielles adaptées à chaque type de déchet.

Il existe aujourd’hui deux centres en exploitation qui accueillent 90% des déchets radioactifs déjà produits et une installation fermée en phase de surveillance très active.

Origine des déchets radioactifs par secteur en France, en volume :

17% recherche - 17% défense - 3% industrie non électronucléaire - 1 % médical - 62 % industrie électronucléaire.

La visite se poursuit à l’extérieur sur les chantiers d’enfouissement.

La finalité : la décontamination des stocks se fera au bout de 300 ans.

On ne pourra pas le vérifier !...

 

18h : direction MESNIL SAINT PERE -

Suite au circuit journalier pour Mesnil-St-Père comme halte nocturne, en bordure du lac d’Orient qui est magnifique : nous avons eu la confirmation qu’il ne faut pas toujours se fier à son GPS, en effet, nous avons appris que le fait d’emprunter une piste forestière « interdite », nous étions passibles d’une amende de 135 Euros. Ouf, nous l’avons échappés belle, le garde était indulgent.

Stationnement au port, pour souper et passer la nuit.

Emargement des membres
Emargement des membres

Samedi 9

Rendez-vous est donné par Dédé à 10h00 au musée des automates de Lusigny sur Barse, Là, il semblerait qu’il y ai problème, le rendez-vous prévu ce jour à été noté la veille sur le calendrier des visites de ce sympathique constructeur de machines humanoïdes.

Cela n’a pas affecté la visite, ni même altéré l’humour de notre interlocuteur.

Pendant 2h, ce fut un régal de contempler la finesse du travail accompli afin de donner une réelle attitude à ces divers sujets.

A midi tous les CC sont remontés sur le parking de la « Mangeoire » ou nous attendait pour la plupart un repas simple à la grande table rustique du bar.

Vers 14 h tout le monde se dirigea vers la salle ou allait délibérer l’assemblée générale. Une coupure dans l’après-midi pour un café et viennoiseries offert par Dethleffs France. Puis vint à grand pas l’heure de boire le verre de l’amitié avant de se réunir au restaurant ou le repas se déroula dans une ambiance des plus conviviales.

Le dimanche matin fut le moment pour chacun de faire ses aux revoir, avant de partir en petit groupe ou en isolé vers la maison et d’autres horizons.